Qu’est-ce que l’hébergement d’un site web.

Un site web est un ensemble de pages contenant de l’information (textes, photos, vidéos) devant être accessible à tout moment. Ces pages sont créées à l’aide d’un CMS (gestionnaire de contenu) ou directement en les « programmant ». Elles utilisent différents composants techniques (MySQL pour la base de données, php pour le langage de programmation…), et l’ensemble fonctionne grâce à un « serveur Web » type « Apache », qui tourne sur un système d’exploitation Linux ou Windows. Ce serveur est accessible par une URL de type https://monsiteweb.fr qui correspond à une « adresse IP » (unique), comme votre téléphone par son numéro.

Et pour obtenir cette URL, il faut au préalable avoir acheté un nom de domaine auprès d’un fournisseur comme OVH, dont vous serez seul propriétaire et que vous devrez renouveler tous les ans.
A noter que pour mon site j’ai acheté 2 noms de domaines : siteweb-seo.fr et siteweb-seo.com, et si je voulais être présent en Argentine, j’aurais aussi acheté l’extension « .ar ».
Les prix peuvent varier, mais en ce moment chez OVH, le « .com » coûte 9.99€ HT/an et le « .fr » 6.99€.

Je pourrais donc héberger (installer) ce serveur sur mon PC personnel et y déposer tous les répertoires contenant votre site, et tout fonctionnerait correctement. Auquel cas l’URL du site « pointerait » sur l’adresse IP de mon PC.
A part, que si j’éteins mon PC, si je fais une mise à jour de mon OS, si ma Box reboote (plus d’IP), si mon disque dur tombe en panne, évidemment votre site ne sera plus accessible. Ou si vous êtes 150 à le consulter, il n’est pas dit que mon PC supporte la charge.

Vous l’aurez donc compris, cette solution n’est pas envisageable, c’est la raison pour laquelle tous les sites sont hébergés chez des hébergeurs qui disposent de plusieurs Serveurs répliqués en Cluster. C’est comme si vous aviez plusieurs PC sur lesquels tournent votre site en même temps, et si un tombe, un autre prend le relais. C’est le principe de la haute disponibilité en informatique. Personnellement je travaille avec OVH, leader Européen donc assujetti au respect RGPD, leurs serveurs se trouvent en Europe et en France, et je n’ai à ce jour connu aucun problème majeur, aucun site indisponible.

Je précise que ce point est très important car outre le fait que l’utilisateur n’accède pas à votre site, les robots Google, Bing et autres, détectent ces problèmes, et abaisse votre référencement. Normal, les moteurs de recherches considèrent que votre site n’est pas fiable donc pas sérieux.

Comme pour une ligne téléphonique, vous payez votre fournisseur pour que votre numéro soit toujours disponible, c’est aussi le cas pour votre site web, où vous payez le fournisseur d’accès internet pour qu’il vous mette à disposition un serveur web (apache), une base de données MySQL, le langage de programmation PHP, et que la couche de présentation en html5 et css3, affiche correctement votre site, et que l’ensemble fonctionne en 365/365, 24/24.

Pourquoi un contrat de maintenance ?

Étant donné le nombre de composants intervenants dans un site réalisé à la main ou par un CMS, la maintenance doit être effectuée régulièrement, au risque que le site ne dysfonctionne, voire même qu’il ne fonctionne plus du tout, au point d’en refaire un (c’est le cas du site proinvest.fr que vous trouverez dans la page « Clients ».

Cela inclut aussi la veille technologique, et donc mettre à jour votre site avant qu’il n’en pâtisse, le tout étant d’être informé des nouvelles technos, ce qui est mon activité principale en tant qu’Architecte en Système d’Informations.

D’autre part, en cas de dysfonctionnement de votre site, dû à ses composants, ou à une mise à jour de votre CMS, ou de l’hébergeur, j’assure le contact avec OVH et corrige les problèmes.

Pour ce faire, il faut savoir mettre les mains dans le moteur, sauvegarder et restaurer vos fichiers (via FTP), votre base de données, pouvoir mettre une page de maintenance qui s’affiche, plutôt qu’une erreur de type 404 que vous avez déjà tous pu voir, et qui plombe le référencement, en plus de l’inaccessibilité de votre site et une mauvaise expérience client.

Je précise que ces opérations de maintenance ne sont pas comprises dans l’hébergement que vous payez auprès de votre fournisseur, qui déclinera toute responsabilité en cas de mauvaise manipulation. Pour information, en ce moment chez OVH, l’hébergement de base sécurisé (HTTPS) coûte 5.99€ HT/an, mais à vous de vous débrouiller.

Mieux vaut donc confier votre site, son hébergement et sa maintenance à un professionnel, plutôt que de devoir en refaire un ! Mon tarif dépend de la complexité du site car tout est question de temps, comme pour sa création et son référencement.

La meilleure comparaison à faire est avec un appartement ou une maison.

Son prix dépend du temps que vous aurez mis à la construire et à la maintenir en bon état tous les ans, et forcément un studio avec une pièce (un site avec une page) revient moins cher qu’une villa de 10 pièces, avec salle de projection vidéo (plugin), place de marché dans le jardin (site de vente en ligne), plutôt qu’une carte de visite collée sur la porte d’entrée (site « vitrine »).

Vous avez une question ?  Contactez-moi.